Face au cancer, quel rôle pour les proches? - La récidive

Récidive, le mot tant redouté peut être prononcé quelques semaines, quelques mois, voire des années, après le premier diagnostic du cancer et la longue traversée des traitements.
Le choc est difficile. Quand la rechute survient, c’est aussi bouleversant que la révélation du cancer, d’autant que le patient et les proches savent d’ores et déjà par où ils vont devoir passer et accepter à nouveau les contraintes déjà vécues au cours des premiers traitements.

Récidive ne signifie pas que le cancer ne puisse pas être traité de façon efficace. Il faut remobiliser les ressources déjà mises en œuvre auparavant : réorganisation familiale, aide de l’entourage, confiance dans les équipes soignantes, etc.

Cette brochure s’adresse à vous, proche d’une personne atteinte d’un cancer, en récidive.
Elle a pour ambition de vous aider à mieux appréhender cette difficile épreuve et vous
apporter certaines informations utiles, ou vous aider à les obtenir. Elle ne remplace en aucun
cas le dialogue direct et ouvert avec l’équipe soignante auprès de laquelle vous pourrez être informé, conseillé, guidé durant toute la maladie de votre proche. 

Télécharger le fichier

Auteur :

source : Pact Onco Pfizer