#SeptembreTurquoise : Vulve n'est pas un gros mot! Ne pas nommer l'anatomie des femmes conduit à un déficit de connaissance et de prévention!

Publié le 11/09/2019 à 14:22

Un article intéresssant : en évitant les mots anatomiques vagin, vulve, ovaire etc... pour préférer des euphémismes, nous participons en tant qu'adultes à un déficit d'information, de connaissance du corps des jeunes filles et à un manque de prévention des cancers gynécologiques.

#SeptembreTurquoise est le mois de sensibilisation à ces maladies : cassons les tabous, parlons-en!

Lire l'article